Les TCC

Les TCC

Les Thérapies Comportementales et Cognitives (TCC) sont issues de la recherche en psychologie et sont validées scientifiquement. C’est pourquoi, elles font l’objet d’études qui permettent la mise à jour régulière des connaissances et les méthodes thérapeutiques.


Une thérapie cognitivo-comportementale aide la personne à mieux comprendre les schémas de pensées négatives à l’origine de sa détresse psychique et à les remplacer par des pensées et des comportements adaptés à la réalité. Ainsi, la personne pourra trouver – ou retrouver – son autonomie et des relations interpersonnelles plus faciles.

Pour comprendre les causes des pensées irrationnelles, et les modifier, la TCC s’appuie sur une relation thérapeutique de collaboration et sur la motivation fondée sur les résultats. Ces deux éléments engagent la personne à apprendre des moyens de remplacer le comportement indésirable, par des conduites plus en conformité avec la réalité.

 

Pour en savoir plus sur les TCC :

 

Lire l’article sur le site de l’AFTCC
Lire l’article sur le site Psycom

 

La Psychothérapie Cognitive Emotivo-Rationnelle (PCER)

Il existe différents courants au sein même des TCC et tous les psychothérapeutes n’utilisent pas les mêmes méthodes. Ma pratique se fonde sur la Psychothérapie émotivo-rationnelle fondée par Albert Ellis dans les années 50 aux états-unis et diffusée dans le monde francophone par Lucien Auger (Psychologue Québécois) et Didier Pleux (psychologue français).

Voici deux fondements de la thérapie émotivo-rationnelle :

 

 « Ce qui trouble les hommes, ce ne sont pas les choses mais les jugements qu’ils portent sur les choses. »   (Épictète, philosophe grec)

« En tant qu’être humain, vous êtes en construction. Vous créez vos propres buts et valeurs […]. Consciemment et inconsciemment vous construisez de « bonnes » solutions (rationnelles) pour vous permettre d’atteindre vos buts, et de « mauvaises » (irrationnelles) qui vous sabotent et minent votre joie de vivre et celle de la société dans laquelle vous vivez. »   (A. Ellis, R. Harper, La thérapie Emotivo-Rationnelle)

 

Pour A. Ellis le but de tous les hommes est de vivre heureux. Mais les aléas de la vie rendent ce but souvent difficile à atteindre. Or, la façon dont nous réagissons lorsque nous ne parvenons pas à atteindre ce but dépend de nos croyances . A. Ellis a développé ce qu’il a appelé le modèle ABC pour rendre compte de ce phénomène :

 

A. Quelque chose se produit.
B. Vous avez une croyance à propos de la situation.
C. Cette croyance provoque une réaction émotionnelle et un comportement

 

Souvent, notre réaction est adaptée à la réalité, parfois, elle est dysfonctionnelle car non adaptée à la réalité et c’est là que la souffrance psychique arrive. Car nos pensées irrationnelles provoquent des émotions intenses et douloureuses ou des comportements qui nos causent du tord (avec notre entourage, dans notre vie professionnelle…).

 

Le but de la thérapie est de vous donner les moyens de remplacer ces pensées irrationnelles par des pensées adaptées à la réalité et ainsi d’être bien avec vous-même et avec les autres.

Ainsi, entre les rencontres, vous pourrez mettre en pratique ce que vous aurez appris car le passage à l’action est essentiel dans le processus d’apprentissage et la réalisation des changements que vous souhaitez dans votre vie.